AgroParisTech : l’agriculture « verte » se fera sans eux

| |

« Nous sommes plusieurs à ne pas vouloir faire mine d’être fiers d’obtenir ce diplôme, à l’issue d’une formation qui nous pousse à participer aux ravages écologiques et sociaux en cours. Nous ne considérons pas ces ravages comme des ‘enjeux’ ou des ‘défis’ à relever ». Debout sur la scène de leur prestigieuse école, ces étudiantes et étudiants d’AgroParisTech sont venus crier leur refus du monde qui les attend – et du rôle qu’ils et elles sont censés y jouer.

AgroParisTech, fondée en 2007, est l’héritière de trois établissements prestigieux : l’institut national agronomique Paris-Grignon ; les « eaux et forêts » ; et l’École nationale supérieure des industries agricoles et alimentaires (ENSIA). Mais il fallait un nom anglais moche. Le vrai est « institut national des sciences et industries du vivant et de l’environnement ».

Схожі записи